10
Juin
2015

Pour bien méditer, il faut attacher le chat

Tout commença un matin, il y a bien longtemps, dans le monastère de Luan.

Le maître avait été dérangé dans sa méditation par un chat et ordonna qu’il soit désormais attaché pendant les exercices spirituels.

Trois ans plus tard, quand le maître mourut, les disciples continuèrent à attacher le chat.

Sept ans passèrent. Puis le chat mourut à son tour.

Alors, les disciples s’en procurèrent un autre, qu’ils continuèrent à attacher pendant la session de méditation matinale.

Les siècles succédèrent aux siècles, les chats aux chats…

Aujourd’hui, dans le petit monastère de Luan, on trouve une importante collection de traités sur la signification religieuse du chat attaché dans la pratique de la méditation.

Conte zen

Version PDF de « Pour bien méditer, il faut attacher le chat »

Merci de mentionner mon site www.metafora.ch si vous y empruntez ce texte.

Autres articles à découvrir

Vous avez une solution. Mais y a-t-il un problème ?
Voyage à RectoVerso. Conte philosophique
Le génie de chacun
Les aveugles et l’éléphant
Le moujik Pakhom
Ne pense pas aux crocodiles
Le génie menteur ou les 7 miroirs de l’âme
La Beauté est-elle un état d’esprit ?
Le monde comme miroir
Comment se répand une rumeur