19
Mai
2015

Ne pense pas aux crocodiles

Un homme avait peiné toute sa vie pour offrir de bonnes études à son fils et mettait en lui de grands espoirs. Une fois ses études en physique et chimie terminées, le fils revint s’installer dans sa ville natale.

Son père, un jour, le prit à part et lui dit:

– Mon fils, je me suis sacrifié de longues années pour t’offrir cette formation. Le moment est venu de me montrer ta reconnaissance. Tu es devenu maître en physique et chimie, je voudrais que tu utilises ton savoir pour me changer du plomb en or.

 – Mais, père, protesta le jeune homme, ce n’est pas possible.

 – Comment, rétorqua le père, tu as étudié de si nombreuses années et tu n’es même pas capable de faire cela ? Ta connaissance ne vaut rien et j’ai gaspillé mon argent en te payant ces études.

 Estomaqué, le fils se mit à réfléchir et dit :

 – En vérité, père, il existe bien un moyen de transformer du plomb en or. C’est extrêmement difficile, mais je peux te l’enseigner. Prends ce plomb et fais-le fondre. Puis veille à ce qu’il reste liquide pendant trois heures. Si pendant ces trois heures tu réussis à ne pas penser une seule fois aux crocodiles, tu trouveras de l’or dans ton récipient.

 Après une demi-heure, le père abandonnait en disant:

 – C’est très étrange. D’ordinaire je ne pense jamais aux crocodiles et voilà que maintenant que je m’efforce de ne pas y penser, je ne pense qu’à eux.


Conte d’origine inconnue. Merci de me contacter si vous savez d’où vient ce texte: c.brulhart@bluewin.ch
 Merci également de citer mon site si vous utilisez ce texte: www.metafora.ch

Ne pense pas aux Crocodiles, version PDF

Ne pense pas aux Crocodiles, version illustrée:

Crocodiles     Crocodiles-1

 

Autres articles à découvrir

Vous avez une solution. Mais y a-t-il un problème ?
Voyage à RectoVerso. Conte philosophique
Le génie de chacun
Les aveugles et l’éléphant
Donner est la meilleure façon de communiquer
Le message sans expéditeur
Le moujik Pakhom
Pour bien méditer, il faut attacher le chat
L’annonce qui dissuade de vendre
Aggraver la faute pour justifier la sentence