9
Jan
2015

Les 2 moines et la belle jeune femme

Deux moines Zen s’apprêtaient à traverser une rivière. Ils rencontrèrent une belle jeune femme qui désirait aussi traverser, mais elle avait peur. Aussi l’un des moines la prit dans ses bras et la porta sur l’autre rive.

Son camarade était furieux. Il ne dit rien, mais il bouillonnait à l’intérieur: c’était interdit ! Un moine bouddhiste ne devait pas toucher une femme. Et non seulement il l’avait touchée, mais il l’avait portée dans ses bras.

Les kilomètres passèrent. Lorsqu’ils atteignirent le monastère, en franchissant la porte, le moine en colère se retourna vers son compagnon et lui dit:

– Eh bien, je vais devoir parler de cette affaire au Maître et tout lui raconter. Ce que tu as fait est interdit !

Le premier moine s’étonna:

– De quoi parles-tu, qu’est-ce qui est interdit ?

– L’as-tu oublié ? demanda le second. Tu as porté cette belle jeune femme dans tes bras !

Le premier moine rit et dit :

– Oui, je l’ai portée. Mais je l’ai laissée près de la rivière, loin d’ici. Mais toi, es-tu encore en train de la porter ?

 

Si vous empruntez cette histoire sur mon site, merci d’en préciser
l’adresse Web: www.metafora.ch

Version PDF de « Les 2 moines et la jeune femme »

Version AUDIO dite par Charles Brulhart

 

Si vous désirez télécharger ce fichier AUDIO, cliquez sur ce lien.

Le fichier sera téléchargé et la lecture débutera automatiquement. Pour conserver le fichier, faites un clic droit sur la barre de défilement et choisissez dans le menu contextuel «Télécharger la vidéo» (valable aussi pour l’audio). Le fichier sera téléchargé dans votre dossier « Téléchargements » et/ou sur votre Bureau.

 

Autres articles à découvrir

Lettre à 007
Voyage à RectoVerso. Conte philosophique
Les deux pommes
Le génie de chacun
L’homme qui avait honte de son père
Le moujik Pakhom
Pour bien méditer, il faut attacher le chat
Agir ou Accepter
Ne pense pas aux crocodiles
Le vent de l’oubli